Une famille seule et ensemble !

“Et si je vous disais qu’on peut se sentir seul avec nos 3 enfants ?"

Article écrit dans le cadre de la campagne Seuls ensemble propulsée par Majestart

 

“Nous sommes 5 à la maison et il y a de la vie ! Pourtant, nous ressentons parfois ce sentiment fort d’être seul. Seul devant nos défis, devant notre organisation, devant nos gestions de conflits… Mon épouse et moi-même sommes issus de familles où malheureusement il y a eu de la division, des maladies. Cela rend les choses plus complexes pour se retrouver. 

Entre satisfaire tout le monde (être chez le papa ou la maman ou la belle maman…) ou choisir de ne pas faire grand-chose, nous avons choisi de vivre des Noëls différents !

Voici quelques pistes : 

  • participer à un Noël pour des personnes seules, 

  • partir au marché de Noël de notre ville avec nos enfants, des brioches maison et du chocolat chaud et le distribuer aux sans-abris.

 

Parfois, nos expériences de vie nous rendent plus sensibles aux autres. On en vient à penser : “Qu’est-ce que j’aimerais qu’on me fasse ?”, comme pour paraphraser cette parole de Jésus : « Faites aux autres ce qu’on aimerait qu’on vous fasse »

Dans mon ministère de Street Pasteur, mon équipe et moi, accompagnons les jeunes issus de quartiers populaires et des jeunes mineurs migrants. Je pense à Vincent, un jeune qui fréquente presque toutes nos activités (animations de rue, soirées jeunes, camps de vacances, rendez-vous bibliques). Dernièrement, il s’est confié à mon collègue Nico, en lui disant que la perte de son papa, il y a 4 ans, remontait à la surface. Seul face à l’incompréhension de cette perte, je suis heureux que notre équipe soit à ses côtés, avec l’espérance qu’il rencontre « Notre Père ». 

Je pense aussi aux Noëls en famille où nous invitons des jeunes migrants que nous connaissons bien. Ils sont deux, fidèles depuis deux ans à venir faire le réveillon avec nous. 

Inder, originaire d’Inde, me dit souvent que nous sommes comme sa famille en France. Et naturellement, il me demande régulièrement des nouvelles de mes enfants. Bref, nous sommes très heureux d’être des refuges pour eux, pendant ces moments où la solitude se renforce. 

 

Avec nos moyens, nos forces, notre foi, même si la tâche est grande, chacun à sa façon peut tenter de rompre la solitude autour de lui. Ne serait-ce que par un petit moment accordé à l’autre. 

 

Cette année, nous serons deux familles à organiser un repas pour des jeunes seuls. Une autre famille, quant à elle, nous a proposé de contribuer à l’apéritif et au dessert, et nous serons accueillis dans le café associatif d’une 4ème famille. C’est ainsi que la solitude se transforme en un moment vécu ensemble, en famille !”

 

Témoignage de Jean, Street Pasteur.

Retour à la liste des actualités

Contact

9 avenue de Bruxelles F – 68350 Didenheim, France

T : 03 89 83 11 10

E : info@jpcfrance.com

Copyright © 2021 JPC France